Suzie Meunier et Jacques Rocray

Un don planifié donne de l’espoir à un couple aidé par la recherche

« Au départ, cela semblait être un simple bouton d’acné sur mon bras entre le coude et l’épaule, mais ce petit bouton, de la grosseur d’un pois, était douloureux. La douleur s’accentuant au cours des semaines suivantes, j’ai vu un médecin et eu plusieurs consultations. J’ai été opéré cinq mois plus tard dans un hôpital de la Rive Sud afin de retirer ce bouton. Petite coupure, petite cicatrice.

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas ici. Six semaines plus tard, on m’a diagnostiqué une forme de cancer rare et très agressive.

 

Il n’a fallu que d’une seule discussion et d’un fax contenant le rapport de l’intervention envoyé au Centre universitaire de santé McGill pour obtenir une consultation très rapidement auprès du Dr Robert Turcotte, chirurgien orthopédiste oncologue.

 

J’ai eu une autre intervention plus importante deux semaines plus tard. Aujourd’hui, je suis en pleine forme et en pleine capacité de mon bras et cela va faire bientôt 5 ans que je suis en rémission.  Grand coup de chapeau au Dr Robert Turcotte et au CUSM pour les soins exceptionnels qui m’ont été prodigués.

 

C’est dans ce contexte que nous avons décidé, ma conjointe Suzie Meunier et moi, de revoir nos priorités et d’investir dans l’espoir. Après plusieurs réflexions et démarches, nous avons conclu qu’un legs testamentaire fait à différents départements de recherche du CUSM, et plus particulièrement au Fonds de recherche des sarcomes des Cèdres, répondait le mieux à notre vision d’investir dans l’espoir. »

 

– Jacques Rocray, donateur à la Fondation du CUSM

Joignez-vous à la directrice des dons stratégiques de la Fondation du CUSM Kim Cavener pour une séance d’information sur la planification patrimoniale et mettre en place votre héritage.