Département des services sociaux

Notre capacité à soutenir les patients les plus vulnérables du CUSM – notamment ceux qui sont aux prises avec une maladie mortelle – dépend fortement de notre capacité à répondre à leurs besoins fondamentaux. S’ils ne peuvent subvenir à leurs besoins de base (alimentation normale, transports à l’hôpital, frais de médicaments), il est très difficile de les aider à guérir.

Barbara Himsl

directrice, Département des Services sociaux (sites pour adultes), CUSM

Le défi

Quand on vient de recevoir un nouveau diagnostic de maladie, il est normal d’être stressé et anxieux. Notre vie bascule. Examens, procédures, attendre les résultats, ne pas savoir ce qui va se passer… Il est facile d’être découragé et beaucoup de patients se reposent sur leur réseau de soutien – famille, amis – pour les aider à traverser cette étape difficile.

Cependant, une partie de la population qui ne bénéficie pas d’un vrai réseau de soutien – les patients les plus vulnérables, soit les familles à faible revenu, les immigrants qui viennent d’arriver ou les demandeurs d’asile, ceux qui ont des problèmes de santé mentale ou qui souffrent de maladies chroniques telles que le VIH ou l’hépatite C – doit surmonter d’énormes défis avant d’être soignés. N’ayant personne à qui s’adresser pour les soutenir sur le plan émotionnel ou financier, ils peuvent se sentir très isolés. En plus de devoir faire face au stress psychologique lié à leur maladie potentiellement mortelle, nombre d’entre eux vivent à la limite ou en-dessous du seuil de pauvreté et doivent évaluer leurs besoins en termes de nourriture, de logement et de premières nécessités par rapport à leurs besoins imminents en termes de soins de santé et les coûts qui y sont reliés.

La solution

Le Département des services sociaux du CUSM dessert et soutient les patients adultes qui ont des besoins complexes en termes de soins. Ces défenseurs des droits des patients aident les familles à gérer le stress lié à l’hospitalisation, aux maladies ou aux blessures et ils sont spécialement formés pour : donner des conseils aux patients et à leurs familles, évaluer leurs besoins psychosociaux et les référer à des organismes communautaires pouvant leur offrir des services de soutien et des services supplémentaires. Les travailleurs sociaux du CUSM aident aussi les patients à effectuer la transition vers leur maison et ils éduquent les patients et leurs familles au sujet des ressources communautaires et gouvernementales disponibles. Membre clé de l’équipe multidisciplinaire de chaque patient, le travailleur social favorise la création de liens solides entre l’équipe de soins et les patients et leurs familles.

Pour répondre aux demandes croissantes du Département des services sociaux du CUSM et continuer à améliorer la qualité de vie des patients, le CUSM cherche à aider plus de familles aux prises avec des maladies complexes en finançant :

  • Les médicaments
  • Les fournitures médicales
  • Les besoins des bébés (couches, préparations, etc.)
  • Les frais de garde d’enfants d’urgence
  • Les frais de subsistance (factures de services publics, épicerie, etc.)
  • Le stationnement et les transports
  • Les vêtements et autres besoins de base
  • Les frais d’ambulance en cours

Comment vous pouvez nous aider

Vous pouvez faire un don en ligne, télécharger notre formulaire de don ou nous appeler au 514-843-1543.

Suivez-nous