Un lit pour câliner

Aider les familles à vivre la perte d’un bébé

Un projet de financement porté avec cœur par un groupe de mamans montréalaises ayant perdu un bébé.

 

Désirée McGraw

Aucun mot ne peut décrire combien la perte d’un bébé est dévastatrice pour sa famille

Les familles ne bénéficient pas toujours du soutien dont elles auraient besoin. Il faut y remédier et la campagne de financement Un lit pour câliner se veut un premier pas dans cette direction. Vos dons permettront à la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) d’acheter des berceaux réfrigérés Cuddle Cots, de soutenir émotivement les familles endeuillées et de leur fournir des ressources pour les aider à composer avec leur chagrin et à surmonter le traumatisme de la perte d’un enfant.

Le défi

Les parents d’un bébé mort-né ou décédé à la suite d’une fausse couche, d’un avortement ou juste après sa naissance, plongent dans un deuil périnatal ou néonatal. Ces parents ne sont pas différents des autres, ils adorent leur enfant. Même si leur bébé n’a pas vu le jour ou s’il a eu une vie très brève, ils ont créé un lien d’attachement avec lui. Ils veulent pouvoir prendre le temps de regarder son visage ou d’admirer ses petits doigts frêles, comme tout parent qui a attendu si longtemps avant de rencontrer son enfant. Les frères et sœurs, les grands-parents, les oncles et tantes se précipitent tous pour venir voir ce magnifique nouveau bébé. Mais la différence avec la plupart des naissances, c’est que la famille doit accueillir l’enfant tout en lui disant adieu. C’est toute une vie qui va s’écouler dans ces moments précieux passés avec leur petit ange, avant qu’il ne soit rendu à l’hôpital.

Il va sans dire que ces moments auprès de leur bébé, les seuls qu’ils auront jamais, ont un énorme impact sur leur capacité à se séparer de leur enfant et à faire leur deuil. Or, compte tenu de la difficulté de conservation du corps, les familles ont aujourd’hui très peu de temps pour rester auprès leur bébé. Il arrive même que les proches manquent de temps de se rendre à l’hôpital avant que le berceau soit vide. Il ne s’agit que de quelques minutes parfois. Cette course contre la montre ajoute au traumatisme et à la terrible souffrance des parents et du cercle familial.

La solution

Heureusement, il existe des berceaux refroidissants, spécialement conçus pour prolonger la présence de la famille auprès de leur bébé. Ils peuvent ainsi prendre le temps d’accueillir et de laisser partir leur enfant, une étape susceptible de les aider à surmonter cette douloureuse épreuve. Ces berceaux réfrigérés sont appelés Cuddle Cots et leur utilité est reconnue par les hôpitaux du monde entier. Ils offrent aux parents et à leur famille la possibilité de réaliser la perte qu’ils sont en train de vivre et d’honorer le lien qui les unit à leur enfant, deux aspects importants du processus de deuil. Il a aussi été démontré qu’ils permettent de soulager les angoisses et les craintes des frères et sœurs face à la brutalité de la disparition, tout en permettant à ces derniers de mieux gérer les émotions complexes qu’ils vont ressentir dans cette épreuve.

Nous ne doutons pas que vous aurez à cœur d’aider les parents endeuillés à honorer ces derniers instants avec leur enfant qui n’a pas eu la chance de mener la vie qui lui était promise.

Comment vous pouvez nous aider

Nous amassons 30 000 $ pour soutenir l’achat d’un Cuddle Cot et pour conseiller les parents en deuil.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez communiquer avec Elise Monaghan Joubert, Directrice du développement, à elise.monaghanjoubert@muhc.mcgill.ca, ou au 514 934-1934, poste 35427.

Vous pouvez faire un don en ligne, télécharger notre formulaire de don ou nous appeler au 514-843-1543.