Dre Lucy Gilbert, la responsable du département de gynécologie oncologique au CUSM, a remporté le prix Découverte de l’année 2018 de Québec Science

Toutes les femmes méritent de battre le tueur silencieux

L’initiative de la Dre Lucy Gilbert, le projet de Détection précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre (DOvEE) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), est unique au monde. La Fondation du CUSM, qui est depuis longtemps un partisan de DOvEE, annonce le lancement d’une campagne visant à recueillir 2 millions de dollars pour la cause.

Montréal soutient DOvEE

La Dre Gilbert et son équipe de cliniciens et de chercheurs s’efforcent de mettre un terme aux cancers de l’ovaire et de l’endomètre en sensibilisant davantage les femmes aux symptômes par le biais de leurs cliniques satellites de dépistage situées dans divers quartiers de la région métropolitaine de Montréal. Ces cliniques offrent des tests de diagnostic rapides et gratuits aux femmes symptomatiques sans recommandation d’un médecin.

L’équipe DOvEE plaide pour le dépistage précoce des cancers de l’ovaire et de l’endomètre en développant un test fournissant une méthode sûre et peu invasive de détecter les cancers de l’ovaire et de l’endomètre à un stade plus précoce que celui actuellement possible avec les tests existants. La détection précoce pourrait augmenter les taux de survie et transformer les vies des patientes atteintes.

« Il n’y a pas eu d’amélioration du taux de guérison du cancer de l’ovaire depuis 30 ans et ceci est inacceptable », déclare la Dre Gilbert. « Si vous regardez un téléphone portable ou un ordinateur d’il y a 30 ans, les versions d’aujourd’hui sont extrêmement différentes. Ces types d’avancées doivent se produire en ce qui concerne le diagnostic précoce du cancer de l’ovaire. »

Plus de 7 300 et 2 800 Canadiennes recevront un diagnostic de cancer de l’endomètre et de l’ovaire cette année. Ensemble, ces types de cancers constituent la troisième cause de décès par cancer chez les femmes nord-américaines. Le cancer de l’ovaire, en particulier, est souvent appelé le tueur silencieux, car il peut imiter d’autres symptômes jusqu’à ce qu’il soit beaucoup trop tard. Bien que le dépistage précoce permette d’améliorer les taux de survie des cancers de l’ovaire et de l’endomètre, il n’existe actuellement aucun test de dépistage fiable permettant de diagnostiquer ces deux types de cancers mortels le plus tôt possible.

Faites un don maintenant pour rejoindre la communauté DOvEE, aider à détecter tôt les cancers de l’ovaire et de l’endomètre et sauver la vie des femmes.

Share This